TM100COCA : Ce jour qui prédit la fin des radioamateurs en France

Les indicatifs attribués suivant la structure indiquée dans le formulaire de demande, sont utilisés à l’occasion de manifestations internationales ou d’événements exceptionnels. Lorsque les radioamateurs organisent des compétitions qui sont l’occasion de multiplier les contacts dans un temps limité, de réaliser le contact le plus lointain, de montrer sa dextérité et sa technique en utilisant au mieux son installation, l’ANFR délivre un indicatif spécial limité à quinze jours sur une période de six mois. La demande d’indicatif doit être accompagnée de la copie du certificat d’opérateur.
Source :
https://www.anfr.fr/licences-et-autorisations/radioamateurs/les-indicatifs/indicatifs-speciaux/

Hier soir, en allumant la station, quelle fut ma surprise d’entendre sur 40m cet indicatif… et l’explication graveleuse de l’om au migro … « C’est pour commorer les 100 ans de Coca Cola en France, un sacré sponsor pour nos activités ».

Non mais Allo quoi ???

Que s’est il passé ? J’entends plus de technique sur les qsos? On parle de marques et autres activités sans aucun rapport avec la radio… Les activités de promotion ne promouvoient… que ceux qui les font (et encore)…

Pardonnez cette note d’humeur, mais je me retrouve de moins en moins avec ce qui est pratiqué par de plus en plus (trop nombreux) radioamateurs…

Définition du radioamateurisme :  » Service de radiocommunication ayant pour objet l’instruction individuelle, l’intercommunication et les études techniques, effectué par des amateurs, c’est-à-dire par des personnes dûment autorisées, s’intéressant à la technique de la radioélectricité à titre uniquement personnel et sans intérêt pécuniaire  »
Art 1.56 du RR

Après il faut pas s’étonner qu’on veuille nous piquer des bandes de fréquences …

1 réflexion sur « TM100COCA : Ce jour qui prédit la fin des radioamateurs en France »

  1. F4htq

    Bonsoir,
    Honnêtement, les discussions techniques sur les ondes j’ai essayé, a quelques reprises, mais il faut avouer que ça gave assez vites les interlocuteurs. On a même l’impression de gêner.
    Donc le nouveau terrain de jeu pour les échanges techniques c’est internet ( en plus des clubs).
    Et sur les ondes, alors on discute de … voyons voyons.. pas trop en fait. FT8 !!
    Cordialement,
    David, F4HTQ.

    Répondre

Répondre à F4htq Annuler la réponse.